UA20400 remplacement

La renaissance du Phoenix

Please use the “Translate” button at the bottom right to get this article in English or in another language

→ cet article sera très bientôt mis à jour avec une série de photos envoyées par le concepteur

.

I-INTRODUCTION.

.

Cet article est la suite du 1er article consacré au PARASOUND DAC 2000 que vous pouvez lire ici: https://www.threshold-lovers.com/2019/11/10/parasound-dac-2000-ultra/

Mais, il y a toujours un mais…, la puce ULTRA ANALOG UA20400 est tombée en panne, et elle est devenue totalement introuvable. .

La panne génère un grésillement qui se produit dès que le DAC commence à chauffer: dans ces conditions, impossible de faire une écoute correcte. J’ai donc mis le Parasound DAC 2000 dans un coin en attendant de la faire réparer..
Malheureusement, les puces ULTRA ANALOG UA20400 ne sont plus fabriquées depuis fort longtemps, même si a l’époque Parts Connexion avait fabriqué un compatible en 250 exemplaires, tous vendus très rapidement.

.

J’ai amené ce DAC pour réparation à 3 techniciens audio sans succès; leur réponse à été : « la puce UA20400 est en panne, je ne peux rien faire ».

.

Rappelons que contrairement à ceux que beaucoup croient, la « puce » UA20400 n’est pas un circuit intégré! c’est un module qui encapsule dans un boîtier plastique un circuit imprimé double-face, constitué de plusieurs circuits intégrés et composants: et il est plein comme un œuf !

Voici la photo de l’une des 2 faces:

.

Étant très chagriné mais aussi très têtu, j’ai donc cherché un socket compatible que j’ai rapidement trouvé sur Ebay à un coût élevé (120$) mais hélas made in China !.

Voici le produit chinois:

.
Celui-ci est prévu pour accueillir deux convertisseurs PCM-63 et 2 Amplis opérationnels NE55xx.
.
Pour ce qui est de ce module chinois, qui n’est pas le module testé dans cet article, le choix des puces PCM-63 est évidemment excellent:

  • d’une part il s’agit d’une des meilleures puces jamais fabriquées, n’en déplaise aux fabricants actuels qui ne parviennent pas à les égaler pour la lecture des CDs: ils se complaisent à expliquer que leur puce sait lire des fichiers audio 32bits/512kHZ dont on n’a que faire
  • d’autre part les modules UA20400 originaux utilisaient des PCM-61, donc le choix de PCM-63 se comprend aisément,
  • enfin, les PCM-63 sont des convertisseurs en courant, comme les PCM-61 évidemment.

Le choix (ou la recommandation) des NE-5534 est bien plus discutable, car n’en déplaise à certains, nous avons toujours considéré les NE-5534 comme des amplis-op dont la qualité d’écoute est pour le moins médiocre…

Notons quand même que si le fabricant chinois mentionne les NE-5534, il est évidemment possible d’utiliser à la place d’autres amplis-op de meilleure qualité (ce qui n’est pas difficile à trouver !).

.

Il est possible de trouver des PCM-63 mais leur prix est devenu stratosphérique, à plus de 300€ pièce !

.

De plus je n’avais aucune certitude que le socket Chinois marche: nous savons tous que les (mauvaises) “surprises” sont nombreuses avec les produits chinois…

.

Je n’ai finalement pas été convaincu par ce socket chinois, et j’ai donc cherché sur des forums si par miracle, il existerait un produit “made in Europe” ou “made in USA”.

Et le miracle est arrivé: un Italien passionné d’audio, nommé Antonio, a crée ce socket compatible UA 20400, qui semble réellement excellent à tous points de vue.

.

Vous pouvez contacter Antonio par email, ou par WhatsApp, ou encore se référer à ce fil sur DIYAUDIO où Antonio apparaît en page 3, son pseudo est “tonimxp“.

Je me porte personnellement garant de son sérieux et de l’assistance sans faille dont il a fait preuve à notre égard !

.

Voici le produit : .

Merci à Antonio pour ce module, prévu pour utiliser non pas des PCM-63, mais des AD-1862. Les AD-1862 sont, comme les PCM-63, des convertisseurs qui travaillent en courant (et non pas en tension comme la plupart des puces DAC); compatibilité oblige, il aurait été compliqué (pour ne pas dire impossible) d’utiliser des convertisseurs travaillant en tension….

.

J’ai donc foncé sur ce module car voici le commentaire de Stereophile en Anglais expliquant que l’AD-1862 sur le Counterpoint DA10 est pour cette revue le meilleur !

For my system and tastes, the AD-1862 allowed the greatest communication of the musical message. It’s much more dynamic and tight bass presentation greatly influenced my preference for the AD1862. It also had the greatest transparency, soundstage depth, and most natural rendering of timbre.

The UltraAnalog DAC card had some musical virtues, but the AD1862 was smoother in the midrange and lower treble. The UltraAnalog card’s soundstage was slightly opaque compared to the AD1862. The AD1862’s bass was tighter and better defined, though less full and warm.

Je suis béni des dieux !.

.

.

II-PRÉSENTATION DU PARASOUND DAC 2000 ULTRA.

.

Voici une photo de la face avant :

et une vue de la face arrière :

.

Photo de l’intérieur avant  :

.

Photo de l’intérieur après :

.

 

Vous trouverez la vidéo complète de cette opération de remplacement (avec sous-titres en anglais disponibles pour nos lecteurs étrangers), sur notre chaîne YouTube, ici:

https://www.youtube.com/watch?v=cIkTJWKOUuU

..

 

III-CONFIGURATION D’ÉCOUTE.

.

Comme toujours, notre protocole de test reste inchangé, avec la configuration que nous utilisons depuis fort longtemps.

Vous disposez ainsi d’une base stable de comparaison entre les différents appareils testés sur Threshold Lovers.

.
.
IV-ÉCOUTE.
.
.
L’écoute a été faite sur le Système de Référence 2, le Théta Gen Va a donc été retiré pour la durée du test.
.
Avant d’écouter le produit Italien, il a fallu d’abord procéder:
  • au dé-soudage de l’UA20400,
  • à l’installation et au soudage du nouveau module,
  • à l’insertion des 2 puces AD1862
  • à l’insertion des 2 amplis opérationnels, ici nous avons choisi les  OPA134.
C’est la première fois que j’écoute des AD1862.
.
Pour rappel, c’est un composant fabriqué à la même période que les PCM63 de Burr-Brown et qui devait concurrencer ceux-ci.
Ce sont tous les deux des R/2R de 20 bits de résolution.
.
Nous considérons que ces puces là (PCM-63 et AD-1862) sont le top du top, hélas jamais refaits depuis…
.
Le PARASOUND DAC 2000 avec la puce UA20400 avait une excellente signature sonore, analogique, ample, avec une scène sonore large et des timbres à se damner.
Quid maintenant avec ces modifications ?
Est-ce justifié car le montant est tout de même de 500€ ?
.
Et bien surprise, mais OUI ! et sans la moindre hésitation !
.
Il faut avouer que l’Italien a mis « un maximum d’excellents composants » sur son module; pour être clair, ce qui se fait de mieux actuellement:
  • condensateurs PANASONIC FM 105°C sur les alims,
  • condensateurs WIMA Polypropylène 2,5%
  • condensateurs ELNA Silmic II
  • condensateurs MURATA MLCC
Est-ce ceci qui permet d’avoir des performances musicales aussi élevées en résultat final ? sans aucun doute.
.
Les commentaires de “Stereophile”relatifs aux AD1862 sont justes, et nous les confirmons totalement.
Les AD1862 sont remarquables, mieux que les AD1865 qui les ont suivis,  et pourtant prisés dans les appareils  Audio Note depuis fort longtemps.
.
Rapidité, précision, définition, bande passante, grip, beauté des timbres, profondeur …
Tout y est, sans exagération ni défaut majeur dans le spectre.
Avec en plus, un grave qui est un peu plus présent et très sympathique à l’écoute.
.
N’oublions pas aussi que l’alimentation dans le Parasound DAC 2000 a été recapée, qu’elle fait appel à des Transfos TALEMA toriques, et que sur le module italien nous avons utilisé des amplis opérationnels TEXAS INSTRUMENTS OPA134 également très réputés pour leur musicalité.
.
Il est fort possible que l’association des AD1862 et OPA134 soit au top !…
.
Plus j’écoute et plus j’apprécie le son: il fait parti des grands DACs.
.
C’est quoi, un grand DAC ?
C’est celui qui est non seulement capable d’extraire le maximum d’informations du CD, mais aussi d’avoir une présence et de générer une émotion comme en concert.
Ils se comptent sur les doigts d’une main.
.
Pour rappel, voici nos préférés : Theta GenVa, Mark Levinson ML35,  Wadia 9, Wadia 2000 (upgradé) et 27.
.
Les productions actuelles, qu’elles soient Chinoises ou pas-, y compris celles avec des puces 32 bits dernier cri, ne peuvent pas s’en approcher en performance musicale sur nos CDs; n’en déplaise aux gourous du Marketing et aux revues qui dénichent chaque mois la 8ème merveille du monde qui enterre celle du mois précédent….
 
.
.
V-CONCLUSION.
.
Ce fut la renaissance du Phoenix qui est sorti de ses cendres …
.
Rares sont les opportunités d’avoir une réparation qui soit au top, avec, il faut l’avouer, de grands efforts pour la réparation.
.
Mais le résultat est grandiose et inespéré !.
.
Ce qui prouve que lorsque on est passionné, on trouve toujours des solutions aux problèmes les plus extrêmes.
.
Pour ceux qui ont un UA20400 en panne, vous savez ce qu’il vous reste à faire: contactez Antonio et trouvez quelqu’un capable d’effectuer les opérations décrites ci-dessus.
.
Mais dépêchez-vous, car la pénurie de composants électroniques avec les événements actuels et futurs font que les puces de conversion AD1862 ou autres vont devenir rarissimes et ultra chères.
.
A bon entendeur…
PS:
Un très grand merci à Antonio, concepteur du module, qui nous a suivis et aidés en permanence lors de notre changement, avec des dizaines d’échanges grâce à WhatsApp: Vérification des tensions sur les AD1862, les amplis opérationnels, etc…
.

Points positifs:

  • module de haut vol, très bien conçu et très bien fabriqué, avec des composants passifs au top
  • choix des puces AD1862 excellent
  • prix raisonnable (120€)
  • fabrication irréprochable made in Europe
  • excellent support de la part du concepteur italien: bravo et merci !
  • résultats surprenants et jouissifs
  • renaissance du DAC dans les meilleures conditions possibles
  • performances audio extraordinaires

.

Points négatifs:

  • difficulté à trouver des DACs de cette époque
  • prix exorbitants des puces DACs de cette époque
  • besoin d’une station de dé-soudage professionnelle (Nounours) pour extraire l’UA20400 dans de bonnes conditions et sans abîmer la carte mère

.

.
.
Article écrit par Florent et Nounours – Juillet 2022