Theta Data Basic II

Pas si “basic” que ça …

.

.

I-INTRODUCTION.

.
Comme vous le savez si vous êtes un lecteur régulier de Threshold-Lovers, j’utilise depuis des années un drive KRELL; malheureusement celui-ci a un problème de mécanique et il est vraisemblablement irréparable.

En effet il utilise une mécanique CDM4/36 quasiment introuvable, même auprès du fabricant KRELL lui-même (qui aurait pu faire des stockes pour un appareil aussi mythique et haut de gamme…).

Je recherche donc un remplaçant sans désespérer pour autant de pouvoir réparer un jour ce drive exceptionnel !

Depuis la création du CD, un nombre considérable de mécaniques ont été créées et utilisées par les fabricants de Drives ou de lecteurs intégrés (c’est-à-dire intégrant aussi un DAC en plus de la mécanique).

.
Mais toutes ne se valent pas quant à leurs performances musicales, même s’il est évident que électronique autour de ma mécanique a bien entendu aussi un impact sur le rendu musical final.

Les mécaniques d’autrefois sont rares et chères, sauf certaines occasions sur eBay.

.

Parmi les mécaniques inoubliables, il y a:

  • toutes les Philips première génération de la CDM-0 à la CDM-9 Pro,
  • chez Teac, la VRDS,
  • chez Sony, les séries KSS.

.

Ayant un faible pour les mécaniques avec non pas un moteur qui pousse un chariot linéaire comme 99% des mécaniques actuelles (Sanyo, etc), j’ai décidé d’opter pour une mécanique que j’apprécie beaucoup: la CDM-9 Pro.
.

Elle se trouve dans les drives haut de gamme comme la Forsell Air Référence par exemple.

Celle-ci est galvanométrique, c’est à dire que le laser se déplace en arc de cercle et non pas en ligne droite comme sur les Sanyo par exemple.

.

Photo d’une mécanique CDM9 pro

Le propriétaire de THETA est Monsieur Neil SINCLAIR.

Le logo de la marque est d’ailleurs facilement reconnaissable à son T avec des ailes en dessous.

 

Cette société basée aux USA existe toujours, mais comme souvent elle a été vendue: c’est Amplifier Technologies Incorporated qui l’a rachetée en 2007.

.

Depuis le début la société Theta Digital essaie de proposer des solutions innovantes et performantes pour un prix moyen. Le nombre de drives qu’elle a produit est conséquent.

En voici un résumé par année :

  • Data Basic 1993
  • Data Basic II 1993
  • Pearl 1997
  • Jade 1997
  • Carmen DVD 2000
  • David II DVD 2000

.

.

II-PRÉSENTATION DU THETA DATA BASIC II.

.

.

Il s’agit d’un drive moyen de gamme qui coûtait approximativement 2000$ lors de sa commercialisation en 1993.

.
L’extérieur est de belle facture mais comme trop souvent la télécommande fait très “cheap”.
.

L’ intérêt principal de ce modèle vient de la mécanique utilisée, une Philips CDM-9 Pro en métal très recherchée mais devenue également introuvable à l’heure actuelle.

.

Voici une photo de la face avant :

et une vue de la face arrière :

et enfin une vue de l’intérieur :

.

Etant donné que c’est un drive, il n’y a que des sorties digitales (aucune sortie analogique bien sûr) au nombre de 3: AES/EBU, Optique TOSLINK (pourquoi pas une ST nettement plus performante ?) et RCA (pourquoi diable pas un BNC nettement plus performant ?).
.

Vous remarquerez le nombre d’alimentations conséquentes pour un drive !

.

.

III-CONFIGURATION D’ÉCOUTE.

.

Comme toujours, notre protocole de test reste inchangé, avec la configuration que nous utilisons depuis fort longtemps.

Vous disposez ainsi d’une base stable de comparaison entre les différents appareils testés sur Threshold Lovers.

.
.
IV-ÉCOUTE.
.
.
L’écoute a été faite sur le Système de Référence 2, le Krell a été retiré.
.
J’ai toujours eu un faible pour les produits Theta à l’esthétique séduisante, mais qui utilisent à l’intérieur des composants bien sélectionnés.
.
Dans notre cas , vous pouvez constater qu’il y a une pléthore d’alimentations: c’est suffisamment rare pour être signalé.
.
Venant d’effectuer un test avec le Rega, il est évident des les premières notes qu’une mécanique comme celle-ci est plus performante.
.
Qu’entendons-nous par « plus performante » ?
.
Le Rega était rapide (trop), incisif, digital et super long à charger la TOC (1) avec un affichage rouge insupportable.
Le Theta est moyennement rapide avec une résolution standard, la suavité de l’analogique et charge la TOC instantanément. De surcroît son affichage vert est superbe…
.
Si vous êtes satisfait par  la première approche proposée par le Rega, alors le Theta ne vous plaira probablement pas mais sinon, la restitution proposée par le Theta est totalement différente et ô combien superbe au final.
.
Le Theta dispose (comme tous mes autres modèles de la marque) d’une superbe façade an aluminium et il reproduit parfaitement les sons qui se trouvent sur le CD.
.
Il a été mis en œuvre avec un excellent câble secteur, la phase a bien sûr été respectée, et un câble digital Stereovox HDXV a été utilisé en sortie pour alimenter le DAC (ici l’excellent Parasound 2000).
Le résultat est à la hauteur des espoirs d’une mécanique Philips PRO dans notre cas une CDM-9 PRO: pour avoir eu plusieurs drives, le Theta fait partit des 10 meilleurs.
.
Il reste cependant inférieur aux champions de la catégorie comme le Mark Levinson ML31 et le Krell MD10R et le Forsell Air Reference. Mais ces trois derniers drive sont rares, très chers et inaccessibles.
Une particularité intéressante de ce Theta est son chargement ultra-rapide: c’est très pratique. Il dispose également d’une fonction standby accessible en face avant.
.
Il vous permettra d’avoir, pour un prix abordable, une excellente machine qui rivalisera facilement avec tout ce qui se fait actuellement dans le commerce.
A bon entendeur….
Note (1): TOC = Table Of Content: le contenu du CD en français.
.
.
V-CONCLUSION.
.
.
Pour une surprise, c’est une surprise.
.
Évidement, nous sommes en présence d’un drive qui date de 1993. Il est donc ancien, « vintage » diront certaines personnes, mais seul le résultat sonore compte.
.
Vous pouvez préférer acquérir un drive Cambridge ou un drive Cyrus en neuf, plutôt que celui-ci en occasion: c‘est une philosophie de la vie propre à chacun.
Vous aurez probablement moins de problème sur le long terme avec du neuf, mais n’espérez pas la même musicalité !.
.

Points positifs:

  • affichage vert et beau
  • caddy ultra rapide
  • belle façade
  • son doux et précis (écoute prolongée non fatigante)
  • fonction standby
  • prix autour de 700€

.

Points négatifs:

  • mécanique CDM-9 Pro difficile à trouver et chère
  • Sortie optique au format TOSLINK et non pas au format ST
  • Sortie digitale au format RCA et non pas BNC (mais ceci peut se corriger facilement en remplaçant le connecteur RCA par un connecteur BNC 75 ohms)

.

.
.
Article écrit par Florent – Décembre 2020