Denon DRM-44-HX

DENON DRM-44-HX

Un Prince méconnu mais de sang royal !

 

 

I-INTRODUCTION.

 

Lorsque l’on parle de magnéto-cassettes, la plupart d’entre-nous sont partagés éprouvent soit la nostalgie de cette époque où nous étions (beaucoup) plus jeunes, soit un certain amusement tellement la cassette audio paraît aujourd’hui désuète !…

Rares sont ceux qui savent qu’une cassette audio de bonne qualité, enregistrée sur un très bon appareil à partir d’une source elle aussi de qualité, peut donner des résultats juste « bluffants » de réalisme !

 

Et lorsqu’on se remémore les magnéto-cassettes qui étaient les références de cette époque, une marque revient immédiatement à l’esprit, c’est NAKAMICHI.

NAKAMICHI a en effet cloué sur place tous ces compétiteurs en sortant leurs « bêtes de course » qu’étaient les Nakamichi 1000, puis les 2 appareils de tous les superlatifs que sont les 1000-ZXL et le rarissime 1000-ZXL Limited.

Ces 2 derniers sont des magnéto-cassettes où tout est hors normes: leur taille est imposante (difficilement logeables dans un meuble), mais surtout leurs circuits sont d’une extrême complexité, représentant une vraie prouesse technique pour l’époque ! Je viens d’en restaurer 3 exemplaires, et croyez-moi c’est les appareils les plus complexes qui soient passés entre mes mains: un prochain article leur sera consacré.

 

Mais ceux qui ont eu la chance d’écouter beaucoup d’appareils savent qu’il en existe quelques-uns capable de délivrer des performances sonores également hors normes. Ils sont très peu nombreux, très peu connus, mais ils existent.

 

Et parmi eux se trouve justement le DENON DRM-44-HX: un appareil capable de prouesse sonores insoupçonnables !

En effet, si la qualité de fabrication et la complexité de la conception n’ont absolument rien à voir avec un NAKAMICHI 1000-ZXL, les performances sonores sont là et bien là, pour un prix en occasion très raisonnable.

 

 

II-LE TOUR DE L’APPAREIL.

 

Extérieurement, le Denon DRM-44-HX a une esthétique tout ce qu’il y a de plus classique: le nombre d’informations présentes sur l’afficheur laisse espérer un nombre important de fonctionnalités, mais son allure n’appelle pas de commentaires particuliers:

Signalons qu’une version avec des joues en bois, dont vous trouverez des photos sur le Web, était nettement plus séduisante…

 

Quelques inscriptions se montrent par contre plus alléchantes, notamment:

  • 3 têtes, 3 moteurs, closed loop capstan
  • Dolby B, C (c’est nettement mieux), et HX-PRO (le nec plus ultra)
  • Un système d’auto-calibration en fonction de chaque bande utilisée

Notre DRM-44-HX dispose donc d’un « armement » des plus sérieux !

 

La face arrière n’a rien de particulier, avec 4 connecteurs RCA pour les entrés et sorties, et … une prise DIN-8 broches pour y brancher la télécommande avec fil. Proposée en option, elle portait la référence RC-57.

 

Vous avez bien dit “avec fils” ???

 

Et bien oui: à l’époque, les télécommandes infra-rouge sans fil telles que nous les connaissons aujourd’hui (pour nos TV par exemple) n’existaient pas !! Alors “au siècle dernier”, on disposait de télécommandes avec un long câble de 5 mètres qui se branchaient à l’arrière de l’appareil …

Voici la preuve en image:

 

Je vous réserve à ce sujet une immense surprise, à la suite de cet article, mais chuuuut: concentrons-nous sur notre DRM-44-HX proprement dit !

 

 

III-LA RESTAURATION.

 

Comme pour tous les autres appareils vintage, une restauration s’impose pour pouvoir vraiment profiter de ces merveilles, mais aussi pour les mettre en sécurité pour les années à venir!

 

Quand un appareil a plus de 30 ans, beaucoup de composants sont à l’agonie et doivent être changés, à commencer par les condensateurs électrochimiques.

 

Mon exemplaire était parfaitement fonctionnel, mais l’afficheur était un peu “faiblard”: sur des appareils vintage, il est très probable que l’afficheur ne soit pas en cause, mais que par contre, l’alimentation soit fatiguée et ne parvienne plus à fournir la tension initialement prévue…

Comme je connais parfaitement mon exemplaire, cette 2ème hypothèse est rapidement devenue une certitude.

Et une alimentation fatiguée pénalise la totalité des fonctions, pas seulement l’afficheur: c’est de toute façon une étape obligatoire que de procéder à sa remise en état.

 

 

III-1.La partie Alimentation, carte KU-5212.

 

La partie Alimentation se trouve sur la gauche du DRM-44HX lorsqu’on le regarde de face, et donc en haut sur la photo suivante, qui la montre dans son état d’origine:

Sur la gauche de la photo vous pouvez voir la partie mécanique avec le moteur à entraînement direct; et juste en-dessous. un engrenage noir qui appelle un commentaire positif: plus de 40 ans après il est toujours parfaitement graissé ! bravo Denon…

 

L’alimentation montre également un transformateur carré aux dimensions très convenables.

 

Les autres composants, et essentiellement les condensateurs chimiques, vont être intégralement remplacés; les photos ci-après vous montrent ceci en détail:

 

Commençons par “les gros condensateurs”, donc la valeur a été notablement augmentée: ceci est possible malgré le manque d’espace place libre, car les condensateurs actuels ont fait beaucoup de progrès et ont une taille physique beaucoup plus petite à capacité identique, que leurs homologues d’antan !

Vous pouvez remarquer que le gros condensateur de filtrage est passé de 10.000µF (valeur initiale) à 22.000µF et que les autres condensateurs ont été remplacés par les excellents NICHICON KZ MUSE ou les NICHICON FG FINE GOLD selon les valeurs.

 

J’ai réalisé cet upgrade il y a 3 ou 4 ans (1) , car aujourd’hui j’aurais probablement privilégié des condensateurs spécialement adaptés à cet usage, tels que les PANASONIC FR 105°C, mais ces condensateurs là remplissent leur rôle avec une performance sonore incontestable !

Note 1: Si j’ai autant attendu pour publier cet article, c’est parce que mes activités professionnelles me prenaient tout mon temps: désormais j’ai beaucoup plus de temps libre !

 

La photo ci-après vous montre qu’il a fallu un peu de persévérance pour sortir la dite carte:

Sous un autre angle montré ci-dessous, on voit parfaitement que la place est comptée, et que les excellents NICHICON MUSE rentrent tout juste:

Cette restauration de la partie Alimentation est absolument obligatoire : elle fiabilise l’appareil dans le temps, et elle a bien sûr réglé le problème d’afficheur “faiblard” mentionné plus haut.

 

L’affichage est désormais vif comme au 1er jour ! ce qui montre que l’Alimentation avait vraiment besoin d’une remise à neuf.

 

Les autres composants, et notamment les transistors, n’ont pas bougé: tout fonctionne parfaitement.

 

Un tableau récapitulatif des composants changés avec leur référence sera prochainement disponible sur notre NOUVEAU FORUM, dans le topic dédié à ce DENON DRM-44HX, c’est-à- dire ici: https://www.threshold-lovers.com/community/magneto-cassettes-enregistreurs/denon-drm-44hx-2/

English Forum: https://www.threshold-lovers.com/community/cassette-decks/denon-drm-44hx/

 

 

III-2.Restauration de la CTS: carte KU-0451.

 

Il s’agit de la carte verticale, rien que du très basique et du très simple ici, il y a un peu moins de 20 condensateurs à remplacer (18 exactement).

Voici un close-up sur 3 condensateurs 6.3V présents côté soudure:

lesquels on été remplacés comme il se doit par 3 NICHICON Fine Gold en 10V:

Les autres condensateurs:

  • C704 : 100µF 10V)
  • C507, C508, C512, C607, C608, C612 : 6 x 10µF 16V
  • C506 (far right), C509, C513, C606, C609, C613 : 6 x 4.7µF 35V

ont été remplacés par les excellentissimes ELNA Silmic II de même valeur.

Quant aux C701 et C703 de 33µF 16V, ils ont été remplacés par les tout aussi excellents NICHICON KZ Muse de même valeur en 25V.

 

Un tableau récapitulatif des composants changés avec leur référence sera prochainement disponible sur notre NOUVEAU Forum, dès que nous l’aurons mis en fonctionnement.

 

 

III-3.Restauration de la carte “Motor Control”.

Il s’agit d’une toute petite carte solidaire d’une platine métallique attachée au moteur.

La voici dans son état d’origine, totalement parfait:

 

Par expérience, beaucoup de magnéto-cassettes dysfonctionnent car leur carte chargée de réguler la vitesse des moteur devient défectueuse avec le temps, en raison de mauvais condensateurs: les plus systématiquement affectés par ce problème sont les TASCAM 122 mk II et III, dont la carte de contrôle utilise des minuscules condensateurs CMS de piètre qualité !… si cette carte n’est pas restaurée, les appareils deviennent totalement inutilisables, pour 8 condensateurs dont le prix est inférieur à 1€ !

 

Ici DENON a eu le bon goût de n’utiliser aucun composant CMS, et changer ces condensateurs est un jeu d’enfant qui vous prendra moins de temps que de démonter mécaniquement l’ensemble pour accéder à la carte !

 

Voici notre carte refaite à neuf avec des NICHICON Fine Gold:

 

Un tableau récapitulatif des composants changés avec leur référence sera prochainement disponible sur notre NOUVEAU Forum, dès que nous l’aurons mis en fonctionnement.

 

 

 

III-4.Restauration de la partie Afficheur: carte KU-564.

 

J’avais indiqué au début de l’article, que l’appareil fonctionnait parfaitement mais que l’afficheur était un peu “faiblard”.

 

La rénovation de la partie Alimentation a remédié à ce problème, mais il serait stupide (et dangereux) de ne as rénover également la carte afficheur : aucune difficulté particulière, si ce n’est le démontage pour accéder à la dite carte que voici:

Carte KU-564 restaurée:

 

Un tableau récapitulatif des composants changés avec leur référence sera prochainement disponible sur notre NOUVEAU Forum, dès que nous l’aurons mis en fonctionnement.

 

 

Et sous deux autres angles de vue:

et de profil:

 

 

III-5.La partie Audio: carte KU-561.

 

Nous voici arrivés sur une partie critique, non pas que cette carte soit plus critique que les autres pour le fonctionnement ou l’écoute de notre DRM-44HX, –l’Alimentation l’est tout autant–, mais critique car il est assez délicate de procéder à son extraction !

 

Voici la carte à l’origine, là encore en parfait état (je prends toujours soin de mes appareils…):

 

En effet, si la plus grande partie des composants sont accessibles par le dessous de l’appareil, il n’est malgré tout pas possible de remplacer tous les composants sans extraire totalement la carte: et pour cela il faut désolidariser tous les connecteurs et démonter beaucoup de choses…

Mais ceci est indispensable : un appareil de cette classe le mérite amplement !

 

Pour cette belle carte, nous avons ici aussi utilisé nos composants fétiches, à savoir des ELNA Silmic II, des NICHICON FG et KZ.

 

Voici quelques photos sous différents angles:

Ici la partie située au fond du châssis, avec des NICHICON et des ELNA repérés par des flèches rouges:

Mais bien sûr, pour pouvoir travailler avec soin et réaliser un travail de qualité, il faut extraire cette carte, et voici ce que cela donne, avant remontage dans le châssis:

En procédant ainsi, non seulement on peut remplacer tous les condensateurs chimiques, mais surtout faire un travail de qualité et accéder à la carte en toute liberté.

 

 

III-6.Restauration de la partie Dolby HX Pro: carte KU-562.

 

Le Dolby HX Pro est au moment de la sortie du DRM-44HX, ce qui se fait de mieux: et croyez-moi sur parole, même des décennies plus tard, les performances musicales procurées par cet engin sont au-delà de ce que vous pouvez imaginer !

 

Certes la cassette répond de nos jours davantage à une nostalgie qu’à un usage opérationnel, puisque le dématérialisé, le CD et le Vinyle se sont imposés, mais qui n’a jamais écouté une cassette bien enregistrée sur un appareil de cette trempe, ne sait tout simplement pas de quoi la cassette est capable…

 

La carte Dolby HX est située au fond du châssis, à l’horizontale, légèrement surélevée.

 

Sa restauration est très facile:

Une fois toutes ces opérations effectuées, il reste bien sûr à remonter l’ensemble, ce qui se fait sans problème avec de la méthode et de la patience.

 

 

IV-.L’ÉCOUTE.

 

Ce que je vais écrire ci-après va en surprendre plus d’un, mais ceux qui me connaissent et qui fréquence ce site depuis des années savent que j’écris la vérité et que mes oreilles n’ont besoin d’aucune restauration (!)…

 

Le jugement porte sur l’appareil entièrement restauré tel que décrit ci-dessus, sauf indication contraire.

Les qualités musicales de ce DRM-44HX sont à comparer avec ce qui s’est fait de mieux en matière de magnéto-cassettes: voilà la conclusion toute simple concernant cet étonnant DRM-44HX. Et en disant “ce qui se fait de mieux”, j’inclue bien évidemment les Nakamichi.

 

Il mérite des câbles audio d’aussi bonne qualité que les autres maillons de votre système Hi-Fi.

 

Dans son état d’origine, il peut affronter n’importe quel concurrent, et il sortira vainqueur dans 99% des cas.

Ainsi restauré, il peut affronter des 1000-ZXL sans rougir…

 

Il est supérieur aux Tascam 122-Mk III, pourtant très réputés, pour plusieurs raisons:

  • fiabilité très supérieure,
  • maintenance facile: pas de composants CMS, pas de processeur introuvable
  • reproduction plus “classe”, détails et finesse des nuances, dynamique excellente dans son état d’origine, exceptionnelle une fois restauré.

 

Son Dolby HX Pro fait des merveilles (insoupçonnables pour beaucoup), et son système d’auto-calibration en fonction de la K7 inséré est probablement le meilleur du marché. En effet beaucoup de ces systèmes d’auto-calibration sont vraiment perfectibles…

 

Certes la K7 n’est plus beaucoup utilisée de nos jours, mais découvrir de quoi elle est capable grâce à ce genre d’appareil est tout simplement une révélation.

 

Une société leader mondial de la bande magnétique, Mulann industries, a récemment relancé la fabrication des K7, mais hélas uniquement les modèles “Fer” Type 1: or les meilleures performances s’obtiennent avec les K7 Chrome (Type II) ou Métal (Type IV) ! ou comment faire les choses à moitié…. et cela ne sert pas à grand chose !

 

Points forts:

 

  • Qualités musicales exceptionnelles, et ce dès l’utilisation de cassettes Chrome (les Métal font encore un peu mieux, mais sur le DRM-44HX, la différence est ténue).
  • Reproduction très détaillée, avec beaucoup de classe et de dynamique, difficile à différencier d’un CD si l’enregistrement est bien fait.
  • Dolby HX Pro faisant des merveilles
  • Système d’auto-calibration performant: rarissime, c’est l’un des meilleurs du marché.
  • Fiabilité dans le temps, aussi bien du point de vue mécanique que du point de vue électronique.
  • Conception très réussie
  • Maintenance aisée, construction bien pensée.
  • Mécanique irréprochable
  • Silence de fonctionnement

 

Points faibles:

 

  • Construction du châssis un peu “plastique” par endroits
  • Temps de rembobinage dans la moyenne sans plus
  • Cordon secteur non détachable: et quand on voit les prouesses dont il est capable, on a envie d’essayer un cordon secteur de grande qualité.

 

Posez vos questions sur notre NOUVEAU Forum (reprenant néanmoins les vieux topics de l’ancien forum) ici: 

  • Français: https://www.threshold-lovers.com/community/magneto-cassettes-enregistreurs/denon-drm-44hx-2/
  • English: https://www.threshold-lovers.com/community/cassette-decks/denon-drm-44hx/

Article écrit par Nounours – Novembre 2019