Switch TOSLINK / BNC / RCA de Benjamin KERSCHNER

Enfin un Switch bien pensé:

Bravo Benjamin KERSCHNER !

Partie 1: avec une alimentation économique de type chargeur Smartphone -> lire ci-dessous

Partie 2: avec une alimentation linéaire de haute qualité → test en préparation, voir §-V.

.

.

I-INTRODUCTION:

.

S’il est bien un constat que nous partageons tous, c’est que le nombre de sources présentes dans nos intérieurs ne cesse de croître.

En effet, les TV, Ecrans, Smartphones, Tablettes, PCs, lecteurs de Bluray, viennent s’ajouter aux classiques sources de nos systèmes Haute-Fidélité que sont: les lecteurs de CDs, Streamers, magnéto-cassettes, Tuners, et j’en passe…

.

Cela permet de nous faire plaisir bien sûr, mais un problème se pose: nous sommes tous confrontés à une pénurie d’entrées sur nos préamplis ! il devient impossible de connecter toutes ces sources à un préampli, et passer notre temps à brancher / débrancher est pour le moins frustrant.

C’est ainsi que sont nés les SWITCHES.

.

Leur principe est simple: vous connectez plusieurs sources du côté “entrées” du switch, vous connectez l’unique sortie du switch à l’une des entrées de votre préampli, et le switch se chargera de commuter l’entrée active sur sa sortie.

Conclusion: le problème est résolu et il n’y a donc plus de raison d’écrire un article sur ce sujet.

.

Sauf que…, la réalité est plus sombre que cela !

 

En effet, confronté moi-même à ce problème, je me suis récemment lancé à la recherche d’un switch.

Et les déceptions n’ont pas tardé, en s’enchaînant au point de me pousser à vous donner quelques éclairages complémentaires pour guider votre choix.

.

II-QUELLES DÉCEPTIONS LA PLUPART DES SWITCHES NOUS INFLIGENT-ILS ??

Elles sont tellement nombreuses que nous allons les numéroter !

.

II-1.Absence de connexion Fibre optique au standard ST.

Les directeurs financiers ont fini par avoir la peau de ce standard ST dans le monde de l’audio; ceci afin d’économiser quelques euros (grand maximum) sur des appareils parfois vendus des milliers d’euros parfois des dizaines de milliers d’euros (!): satisfaits messieurs ??….

.

Il est pourtant le seul standard optique à offrir la bande passante nécessaire à un son de qualité irréprochable: si WADIA, MARK LEVINSON, THETA, KRELL et bien d’autres l’ont adopté lorsqu’ils faisaient entre-eux une course à la qualité, il y a une raison !

Ce standard ST n’est pas du tout passé de mode: il est toujours archi-dominant dans les installations informatiques, dans les équipements fibre sérieux, et partout où un débit important est requis avec une fiabilité sans faille.

.

Mais les directeurs financiers ont sauté sur l’occasion d’économiser quelques centimes d’euros en le remplaçant par le standard TOSLINK sur l’ensemble du matériel grand public, se moquant des conséquences, au point que les appareils grand public sont tous aujourd’hui équipés en TOSLINK, et tant pis pour la qualité de reproduction….

.

Je n’ai trouvé aucun switch sur le marché disposant de sorties ST, au point que je vais finir par en construire un moi-même, un jour où la colère face à tant de bêtise prendra le dessus sur mon calme légendaire….

Monsieur Kerchner: j’ai de nombreux schémas de cartes de conversion BNC (SPDIF) → ST, cela pourrait être rajouté en option à votre switch via une carte fille par exemple, il y a assez de place dans votre boîtier pour loger une carte-fille sous l’actuelle carte principale !

Je peux vous aider si vous le souhaitez.

(je travaille d’ailleurs sur un système de conversion vers ST permettant de s’affranchir des limitations imposées par les directeurs financiers…)

.

.

II-2.RCA pour continuer dans la débilité.

Certains switches ne proposent pas uniquement des entrées optiques TOSLINK, mais proposent aussi des entrées SPDIF.

Nous pourrions nous réjouir, sauf que les directeurs financiers (grands spécialistes des connecteurs audio comme chacun sait) ont imposé ce qu’il y a de moins cher, et donc ces entrées SPDIF utilisent toujours des connecteurs RCA, également appelés CINCH.

Ceux qui ont un minimum de connaissances techniques, savent que ces connecteurs RCA-CINCH sont incapables (de par leur conception même) d’offrir la bande passante nécessaire au flux digital d’un simple CD (16 bits / 44.1 kHz) !

.

Ce n’est pas pour rien que tous les DACs sérieux acceptant les flux SPDIF sont équipés de connecteurs coaxiaux BNC et non pas de connecteurs RCA ! D’ailleurs si vous voyez un DAC équipé de connecteurs RCA et non BNC, passez votre chemin….

.

Le BNC est capable de passer les flux digitaux en raison de sa conception, le RCA en est incapable.

.

Les directeurs financiers, également grands concepteurs d’électroniques comme chacun sait, pourraient argumenter que “beaucoup d’appareils ont une sortie digitale au format RCA“: certes (messieurs, vous avez suffisamment poussé en ce sens d’ailleurs); mais c’est encore une preuve d’incompétence puisque la bonne approche est:

  • de conserver la capacité d’un switch externe à transmettre sans perte, vers d’autres appareils qui seraient équipés en BNC, une information SPDIF: donc à utiliser le standard BNC pour ne pas les pénaliser de facto
  • d’inclure dans la boîte un adaptateur RCA-BNC qui coûte 1€ (prix public à l’unité) pour les clients qui voudraient y connecter un câble RCA. Bien sûr cet adaptateur ne lèvera pas la limitation de bande passante du RCA, mais préservera la possibilité de brancher d’autres sources au standard BNC sans perte de qualité, pour ceux  qui le souhaitent !

.

Et bien cherchez donc un Switch qui dispose d’entrées BNC : c’est le parcours du combattant pour en trouver ! personnellement je n’en ai trouvé qu’un seul: celui de Banjamin  Kerschner présenté ci-dessous.

et si vous en trouviez un, vous souhaiteriez évidemment qu’il ait aussi une sortie BNC pour attaquer, dans les meilleures conditions, un DAC externe.

.

Et c’est là qu’après de longues recherches, j’ai enfin trouvé quelqu’un qui a réfléchit à la conception de son produit: il s’agit du Switch proposé par Benjamin KERSCHNER.

Voici le lien vers son switch: https://www.tindie.com/products/beni_skate/automatic-spdif-opticalrca-audio-switch/

.

.

III-LE SWITCH DE BENJAMIN KERSCHNER.

.

Ce switch est proposé en différentes versions:

  • 4 entrées optiques TOSLINK
  • 7 entrées optiques TOSLINK
  • 4 entrées optiques TOSLINK + 3 entrées coaxiales RCA ou BNC (en option gratuite)

.

MAIS ce qui est unique, c’est que l’on peut commander (au même prix) ce switch avec des connecteurs BNC à la place des connecteurs RCA (l’option BNC est une option gratuite).

Les connecteurs RCA d’entrée, mais aussi les RCA de sortie, sont alors tous remplacés par des BNC 75 ohms.

La sortie TOSLINK est toujours présente même lorsqu’on commande ce switch avec des BNC.

Voici la photo vue de face:

où l’on distingue parfaitement les 4 entrées TOSLINK et les 3 entrées BNC (75 ohms, le standard en audio).

Et voici la face arrière:

où l’on distingue:

  • à gauche la prise mini-USB pour l’alimentation 5V du switch (un câble mini-USB <-> USB-A est fourni pour utiliser par exemple un chargeur de smartphone)
  • au centre la sortie TOSLINK
  • à droite la sortie BNC 75 ohms

Il est donc possible de connecter plusieurs sources Toslink, mais aussi d’attaquer un DAC externe de grande qualité via sa sortie BNC sans les pertes inhérentes aux standards RCA et Toslink !

.

ENFIN quelqu’un qui a réfléchit à son produit !

Un utilisateur satisfait a fait une vidéo YouTube : https://www.youtube.com/embed/2fiI6rd_42Q?autoplay=1&feature=oembed&wmode=opaque

.

.

IV-QUALITÉ DE CONSTRUCTION.

.

Le boîtier est en aluminium noir, très bien fini: les photos ne sont pas superbes, mais dans la réalité il est bien fini et très solide.

.

Chaque face (avant et arrière) est maintenue par 4 vis TORX M3 noires (serrées très fortement): c’est vraiment bien fait.

.

Nos lecteurs assidus me connaissent: j’aime bien regarder “l’intérieur” car c’est la seule façon de savoir comment il a été conçu et fabriqué.

Et bien j’ai été agréablement surpris !

Une photo de l’intérieur est mise en ligne par le concepteur sur le site Tindie, et voici l’intérieur de mon exemplaire:

La carte fait apparaître:

  • des circuits CMS pour la totalité d’entre-eux; je réfère les circuits classique “through hole”, mais beaucoup ne sont désormais disponibles qu’au format CMS
  • des connecteurs TOSLINK et BNC soudés sur la carte
  • le circuit imprimé est de très bonne qualité: pour en concevoir moi-même très souvent, il est bien fait.

.

Par respect pour le concepteur, je ne vais pas donner les références exactes de tous les composants, mais ceux-ci sont de très bonne qualité: les circuits intégrés en particulier sont authentiques et non pas de copies génériques chinoises à bas coût: Monsieur Kerschner, votre directeur financier ne va pas être content !!!

.

Le concepteur donne sur le site Tindie l’architecture générale de son switch, donc je la reprends ci-dessous:

J’ai choisi un exemplaire sans DAC intégré puisque mon objectif est d’attaquer un DAC externe.

Il est important de signaler que ceux qui commanderont ce Switch avec le DAC optionnel intégré, le recevront équipé d’un DAC ESS Sabre 24 bits, référence ES9023.

Même si ce chip DAC n’est pas mon préféré, il s’agit d’un DAC de bonne qualité, contrairement aux DACs que l’on trouve habituellement dans les Switches concurrents et qui sont très loin de pouvoir rivaliser: vous n’avez décidément aucune pitié pour les directeurs financiers de vos concurrents !.

à nouveau Bravo Monsieur Kerschner ! Cette option est de surcroît proposée à un tarif très raisonnable: $19, autant dire que c’est cadeau !

.

D’ailleurs à la réflexion j’aurais dû commander le mien avec cette option, mais j’ai oublié !….

.

Signalons enfin qu’un utilisateur “professionnel” (l’utilisant avec plusieurs ordinateurs connectés, et non pas avec des TVs ou des tablettes comme la plupart des clients) a développé un utilitaire spécifique permettant du choisir le port à commuter: je me garderai bien de donner un avis, mais cela montre que même les professionnels trouvent dans ce switch…

.

J’ai une idée d’amélioration et je contacterai Mr Kerschner en toute confidentialité, mais son Switch est une excellente nouvelle: c’est inespéré dans le monde actuel où nous sommes saturés de produits “cheap and dirty”  !

.

→ Merci Monsieur Kerschner d’avoir réfléchit à votre produit et de nous proposer cette option BNC  !

.

V-CONSOMMATION.

 

La consommation de ce genre d’appareil n’est jamais importante, et bien qu’il reste branché en permanence, il n’aura aucun impact sur votre facture.

Voici sa consommation mesurée en régime stable:

Vous le voyez, sa consommation s’établit à 50mA, ce qui est très faible et il pourra bien sûr être alimenté par un chargeur de smartphone.

Cependant nous sommes en train de réaliser une alimentation linéaire à faible bruit, ceci dans 2 buts:

  • éliminer toute alimentation à découpage, dont les chargeurs de smartphones font partie
  • vérifier à l’oreille, si le remplacement d’une alimentation de smartphone par une alimentation LPS, se traduit, ou pas, par une amélioration à l’écoute comme c’est très souvent le cas.

Nous posterons la conclusion dans ce même article une fois le test réalisé.

.

.

Points positifs:

  • Nombre d’entrées (7) élevé pouvant couvrir tous les besoins
  • Dualité TOSLINK + SPDIF, autant en entrée qu’en sortie, permettant une grande flexibilité d’usage
  • 3 entrées au format BNC pour éviter les dégradations du signal numérique: bravo ! A ma connaissance, aucun concurrent qui le propose !
  • Détection automatique de l’entrée active, avec commutation automatique, d’une fiabilité parfaite
  • Double sortie TOSLINK + BNC permettant de s’adapter à tous les DACs externes dans les meilleures conditions possibles
  • DAC optionnel de très bonne qualité par rapport à ce qui est proposé dans les Switches concurrents.
  • Prix de l’option DAC très raisonnable
  • Supporte jusqu’à 24 bits / 192kHz
  • Conception où le directeur financier n’a pas imposé des choix débiles
  • Boîtier aluminium très solide, élégant et bien conçu.
  • Possibilité d’utiliser une alimentation linéaire de haute qualité via le câble USB fourni: test en cours
  • Circuits intégrés de qualité, et authentiques (pas des génériques chinois…)
  • LEDs en façade indiquant l’entrée active
  • Updates éventuels du Firmware possibles via un PC
  • Fabriqué en Autriche : not made in China….
  • Non conçu par un directeur financier: not designed by a finance director….
  • Prix totalement justifié: preuve que fabriquer des produits préservant la qualité sonore à un tarif raisonnable en Europe est possible, c’est d’abord une question de mentalité et de volonté de se tenir loin des économies de bout de chandelle…

.

Points négatifs:

  • Pas de sortie au format optique ST: ce serait un énorme “plus” et une fonctionnalité unique pour ceux qui ont des DACs de très haute qualité (Wadia par ex) ou des DACs professionnels ne disposant que d’entrées optiques ST.

 

Il me semble avoir décelé une possibilité d’amélioration à faible coût, mais je n’en suis pas sûr: je vous contacterai confidentiellement à ce sujet, Monsieur Kerschner.

.

.

V-CONCLUSION:

.

BRAVO Monsieur Kerschner !

Cela résume parfaitement ce que nous pensons de votre Switch en l’état, alimenté par un simple chargeur de type Smartphone →  cet article sera prochainement mis à jour pour évaluer si une alimentation linéaire de haute qualité améliore, ou pas, la restitution sonore: restez connecté !!

.

Vous nous permettez d’utiliser au moins un standard d’entrée/sortie de haute qualité, à savoir le BNC, là où les concurrents ont suivi les sirènes du Marketing et de la Finance, et ne proposent que des switches “mal pensés” et surtout pensés à l’économie.

Le tarif de votre switch est totalement justifié par sa qualité de fabrication, la qualité des composants utilisés, et surtout sa conception réfléchie.

Il s’agit selon moi, et sans le moindre doute, du meilleur switch disponible actuellement !

A quand une version avec sortie ST en option ??? : je suis prêt à vous aider !

Votre switch aurait alors eu droit à notre plus haute récompense “5 étoiles State Of The Art”….

Article écrit par Nounours – Février 2022