Metaxas Solitaire

METAXAS SOLITAIRE

Le bush raffiné

I-INTRODUCTION.

Enfin un Australien raffiné !

Et oui même en Australie on trouve de remarquables produits…. Celui-ci a été fabriqué il y a longtemps (dans les années 1987-90) par le même concepteur que celui qui est en charge de la société, à savoir Monsieur Kostas METAXAS.

Certes c’est un designer, ce qui pourrait nous mettre sur la réserve, mais seul le résultat final compte…

Voici la photo du maître …

 

Il signe maintenant une nouvelle gamme au design « délirant» … fabriquée en Hollande (2018):

 

 

Le concepteur n’a d’ailleurs pas réalisé uniquement un amplificateur double mono, mais toute une série d’équipements audio de haut vol comme le montre la liste suivante … avec les prix de l’époque:

 

♦ Ikarus – Integrated Amplifier: _________AUS$ 3.750
OPTIONS: VU meters: + AUS$ 150        Internal Phono Stage: +AUS$ 300
♦ Charisma – Preamplifier _____________ AUS$ 3.750
OPTIONS: VU meters + AUS$150 Internal Phono Stage: +AUS$ 400
♦ Iraklis – Dual Mono Power Amplifier_____AUS$ 4.750: VU meters + AUS$ 150
♦ Marquis – Dual Mono Preamplifier ______AUS$ 5.750
♦ Marquis – Dual Mono Preamplifier plus MIPS POWER SUPPLY AUS$ 6.750
OPTIONS: VU meters + AUS$ 150           Internal Phono Stage +AUS$ 11.001
♦ Solitaire – Power Dual Mono Amplifier ___AUS$ 6.750pair
OPTIONS: VU meters + AUS$ 150
Rappelons le taux de change:  1 AUS$ = 0,793 €
Il manque dans cette liste le MASDAC II, un super DAC, et le MAS PHOS un drive tout aussi surprenant.!
Voici une photo du MASDAC II:

 

 

 

II-PRESENTATION DU METAXAS SOLTAIRE.

 

Il s’agit d’un bloc double mono, ultra rapide qui partage un transformateur de 1600W pour produire 130W sous 8 ohms de DC à 500 kHz et avec des enceintes difficiles à driver !

 

Les commentaires de l’époque  :

Auditeur A: ” Il n’y a rien à dire de plus excepté que le Solitaire est largement au dessus de nos meilleures références”.
Auditeur B: ” Laissez moi vous dire que MAS est plus que surprenant, c’est une véritable découverte, d’une grande rareté. Rarement nous avons entendus un transistor si liquide avec une telle facilité de reproduction sonore sur les voix et une douceur magique.’


Les “anciens parmi nous” aurons reconnu les commentaires de Jean Hiraga & Patrick Vercher dans “LA NOUVELLE REVUE DU SON”, France.

 

Les spécifications parlent d’elles mêmes (même si nous savons que les spécifications ne suffisent pas à garantir la qualité musicale).

Specifications:

  • FREQUENCY RESPONSE: DC – 1.0MHz (-3dB) dictated by input filter (without filter 10 Mega Hertz).
  • POWER OUTPUT : 130WRMS per channel into 8 Ohms with no more than 0.05% T.H.D.
  • DAMPING FACTOR: Greater than 500 wide band
  • SLEW RATE: Greater than 1000V/us small and large signal
  • T.H.D.: Less than 0.05% sideband
  • I.M.D.(S.M.P.T.E.): Less than 0.05% sideband
  • SIGNAL/NOISE: -117dBV unweighed input shorted
  • SENSITIVITY: 0.8VRMS in for 100WRMS out (28dB)
  • INPUT IMPEDANCE: 130kOhms in parallel with 82pF

 

Il y a eu plusieurs versions de cet appareil:

  • La 1ère version: avec des capacités en cuivre et des ailettes sur le côté type Mark Levinson (très travaillées)
  • La 2ème version: avec un changement de positionnement de l’alimentation secteur et des ailettes droites
  • La 3ème version: avec des modifications du schéma interne et un aspect identique à la 2ème version.

 

Voici une photo de la version 3 :

 

Et voici une photo de la Face avant de la version 1 :
Ainsi que de la Face arrière de la version 1 :
Et enfin le Dessus de la version 1 :

 

 

 

 

 

III-CONFIGURATION D’ECOUTE.

 

Comme toujours, notre protocole reste le même, avec la configuration que nous utilisons depuis fort longtemps.

Vous disposez ainsi d’une base stable de comparaison entre les différents appareils testés sur Threshold Lovers.

IV-ECOUTE.
.

Le Metaxas est un bel appareil esthétiquement parlant, et pas trop lourd à transporter, bien que ne disposant pas de poignées de transport.

 

Après insertion dans le Système de Référence #2, force est de constater qu’il ne fonctionne pas bien durant les 15 premières minutes.

 

Le son est froid et sans ampleur.

 

Il faut donc qu’il chauffe au moins 30 mn pour qu’il commence à montrer ses vraies capacités sonores.

Dès lors, il n’a aucun défaut: Rapide, ultra précis, profond, juste en timbre et d”une grande neutralité non ennuyeuse.

 

Les APOGEE Diva étant très difficile à driver en raison de leur impédance variant entre 2.6 et  4.5 ohms, le Metaxas se comporte parfaitement sans pompage ni aucun problème de charge.

 

Après une heure de chauffe la scène sonore s’ouvre et les sons sont plus chauds. Une particularité remarquable est la douceur des violons et l’extrême aigu très fin.

Il est nettement supérieur à la majorité des produits actuels, surtout qu’il fonctionne est qu’en classe A/B (et non pas en classe A).

 

Plus le message est complexe, plus il performant !…

 

La remarque suivante par contre est gênante: il chauffe énormément.

N’ayant pas à ma disposition de testeur de température, je pense qu’il doit dépasser les 50° C ! Pour l’hiver c’est bien, mais durant la saison estivale ….

J’ai écouté cet appareil dans un autre système de référence, et avec des câbles plus performants, et le Metaxas était encore meilleur.

Donc méfiance lors des premiers essais !…

 

 

Après plusieurs essais, j’ai finalement mis l’amplificateur en phase, et là, le son devient fantastique à tous les niveaux:

Quelle erreur de ma part de l’avoir écouté aussi longtemps sans avoir procédé à sa mise en phase !

Cet amplificateur est ultra-sensible et il ne délivre pas le même message sonore après avoir procédé à sa mise en phase:  de bon il passe à excellentissime !

 

Il a battu ma référence en transistor que je possède depuis 5 ans, soit le KRELL KSA 50 MKII qui est en fait un KMA-100 modifié avec son alimentation monstrueuse…

 

Il devient ma nouvelle référence sur le Système de Référence #2 !

.
.

 

V-CONCLUSION.

 

 

Un très beau produit, très WAF, pour les femmes qui aiment la modernité…

Pour un ancêtre de plusieurs années, ce METAXAS a une forme olympique dans tous les sens du terme.

C’est un produit audio abouti et bien pensé.

Rien ne vient perturber son fonctionnement, il conserve toujours ce son METAXAS si particulier, avec une finesse inégalé en transistor.

Il a un seul mini défaut :  la chaleur excessive et un son moins enthousiasmant qu’avec un classe A, mais son prix n’atteint pas les sommets des « gros classe A »…

J’avoue aimer un son un peu chaleureux qui ne reflète pas la réalité: ici c’est droit à la perfection.

Un amplificateur hors-norme, totalement oublié, et qui est sans contestation possible le meilleur de sa catégorie jusqu’à 130W !.

Le battre ? et bien ce sera difficile, car aucun amplificateur actuel ne possède une telle palette sonore sur l’ensemble du spectre.

BRAVO Monsieur Metaxas: 20/20 !

 

Points positifs:

  • 2 x 130 W
  • rapidité exceptionnelle
  • construction
  • musicalité divine, aigu très fin
  • rapport qualité / prix imbattable

 

Points négatifs:

  • marque qui a retrouvée une jeunesse, mais en mettant l’accent sur des produits “design”
  • beaucoup de composants CMS
  • son seulement ‘moyen’ si la mise en phase secteur n’est pas réalisée  (c’est “le jour et nuit” après mise en phase)
  • revente délicate
  • souvent en panne avec la version II,  sans SAV
  • brûlant, vraiment trop chaud > 50°C

 

Article écrit par Florent – Juin 2018