UN SON ANALOGIQUE SUR UN DAC
I-INTRODUCTION.

Bien que mon Système de Référence #2 atteigne des sommets, je suis malgré tout à la recherche d’un DAC de haut niveau, car celui dont je dispose (fabrication maison)  reste qualitativement un peu en dessous des autres maillons: il y a donc là un espace de progrès possible.Cela fait donc 5 ans que j’écoute, je note et j’essaie de comparer différents DAC, reposant sur différents principes et utilisant différents circuits: grâce à cette approche, je cerne petit à petit mon goût et mes préférences.

 

J’ai aussi la chance de rencontrer des gens qui possèdent ces “DACs” qui me plaisent. Ceux-ci sont la plupart du temps des passionnés, et ils ont des moyens financiers au dessus de la moyenne: peu de personnes s’aventurent dans des DAC à plus de 10000€ ! même lorsque le prix n’est pas un frein, reconnaissons qu’il faut une certaine dose de passion pour franchir le pas…

 

Si les dernières avancées techniques devraient théoriquement mettre tout le monde d’accord, les 24 bits puis 32 bits assortis de fréquences toujours à la hausse: 96 kHz puis 192 kHz puis 384 kHz (comme dirait Coluche « mais jusqu’où s’arrêteront-ils ») n’ont en réalité pas toujours réussi à convaincre nos sens auditifs que le nirvana était atteint… Ceux qui ont l’oreille musicale restent énormément attachés à ce que l’on appelle SON ANALOGIQUE, lequel demeure hélas une denrée rare, même si elle est devenue « moins introuvable » qu’au début de l’histoire du digital…

 

Ils ne rêvent que d’avoir un tel son en sortie du DAC.

Dans cette quête du GRAAL, il en ressort que seuls quelques appareils peuvent procurer un son vraiment analogique. Les amoureux des platines vinyle savent réellement de quoi nous parlons, et les LINN SONDEK LP 12 avec alimentation Lingo, WELL TEMPERED ou autre MICRO SEIKI ont traversé la révolution du CD avec une sérénité que personne n’aurait prédit lors le disque digital est apparu…Les DACs dont nous parlons ont été mis sur le marché il y a bien longtemps, à l’heure où l’on ne se préoccupait pas de la bataille 24 bits ni du 384 kHz car le 16 / 44.1 de l’époque apparaissait alors déjà comme un tour de force… Mais quelques fabricants se préoccupaient du résultat sonore final et portaient un soin particulier à atteindre les sommets avec les composants dont ils disposaient alors.

 

Ces appareils, dont vous trouverez les photos ci-après, ont été écoutés avec attention et souvent comparés avec des DACs récents: REIMYO / dCS / TOTAL DAC / EMMLABS, … Certes les plus récents sont généralement plus définis, plus nerveux, mais au final ils ne sont pas toujours plus plaisants à l’écoute et certains d’entre eux prennent une “raclée” face à certains anciens…
Les anciens étaient à leur époque des mastodontes au prix inaccessible, basés sur une Recherche et Développement parfois très poussée pour l’époque, et prenaient une place difficilement compatible avec le WAF moyen [voir note 1] , seulement voilà, certains d’entre eux font malgré tout de la musique avec un grand M, même si parfois de très légères modifications sont requises [voir note 2].

 

 

II- LES MARQUES

Les marques écoutées ont été les suivantes :

  • Mark Levinson
  • Stax
  • Sprectral
  • Manley
  • Sonic Frontiers
  • Threshold DAC2

 

III- LA PUCE DAC

Encore un fois, il est très étrange mais ceux-ci sont exactement  équipés de la même puce, laquelle était une référence à l’époque:  un ULTRA ANALOG 20400A.

 

Voici le contenu de cette puce car elle était sous protection à l’époque !.

Cette puce ULTRA ANALOG 20400A équipait tous les appareils de luxe suivant:

  • AUDIO RESEARCH DAC1-20
  • AUDIO RESEARCH DAC2
  • AUDIO SYNTHESIS DA-X
  • ARAGON D2A2
  • CLASSE AUDIO DAC-1 (2x)
  • CLASSE AUDIO CDP-1
  • COUNTERPOINT DA10E-UA
  • KINERGETICS RESEARCH KCD-55 Ultra
  • KRELL KPS 25s
  • MANLEY A TO D
  • MANLEY JUNIOR 20 Bit
  • MANLEY Reference 20 Bit (2x)
  • MANLEY WAVE (2x)
  • MARK LEVINSON No 30 (2x)
  • MARK LEVINSON No 30.5 (2x)
  • METAXAS MASDAC
  • PARASOUND D/AC-2000 Ultra Analog
  • PS AUDIO REFERENCE LINK II
  • PS AUDIO ULTRALINK TWO
  • RESOLUTION AUDIO Quantum
  • SONIC FRONTIERS Processor 3 (2x)
  • SONIC FRONTIERS SFCD-1
  • SONIC FRONTIERS SFD-1 Mk II
  • SONIC FRONTIERS SFD-2 Mk II (2x)
  • SPECTRAL SDR-2000 (2x)
  • THRESHOLD DAC2 (2x)

 

Voici maintenant les photos de ceux qui ont été écoutés.

;

;

 

 

Le MANLEY REFERENCE 20 bits:

 

Le STAX X1T:

 

Le SONIC FRONTIER SFD2:

Le SPECTRAL SDR-2000:

Le MARK LEVINSON 30 avec alimentation séparée:

 

Le THRESHOLD DAC2

 ;
;
;
;

IV-CONCLUSION

Lorsque vous écoutez ces mastodontes d’un autre temps, la première chose qui vient à l’idée c’est fluidité, plaisir d’écoute sans aucun stress, beauté des timbres, harmonie. Ceux qui possèdent ces machines ne sont pas prêts de les revendre, ce qui explique qu’on ne les voit presque jamais sur le marché de l’occasion.
Bravo à tous ces concepteurs du passé qui ont pris le temps de trouver des solutions exceptionnelles à cette époque.
Au fait si cous rencontrez un jour ce type de matériel en occasion, foncez….

 

Article écrit par Florent – Février 2013.