Parasound A51

Un peu d’histoire:

 

Depuis des années, je suis à la recherche d’un amplificateur capable de driver correctement mes adorées Apogee DIVA; ce sont des « DIVAs » dans le bon sens du terme et elles ont besoin d’excellents amplificateurs pour s’exprimer au mieux de leurs possibilités.

 

Tous les amplificateurs essayés à ce jour et ayant donné de bons résultats appartenaient à la catégorie “haut de gamme” ; ils étaient issus de marques bien connues telles que: KRELL, JADIS, MARK LEVINSON, THRESHOLD, etc …

La lecture des spécifications de cette paire d’enceintes indique pourtant « seulement » la recommandation suivante: il faut un ampli délivrant au minimum 100W sous 4 ohms. Or la réalité est toute autre, et mes essais réalisés avec des amplificateurs en classe B de plus de 300W,  voire 600W  en 4 ohms, ne furent pas vraiment concluants.

 

Le seul qui commença à faire chanter les DIVA fut le petit KRELL KSA 50 mkII, appareil qui est utilisé depuis plus de 5 ans dans mon système.

 

 

Et un peu de nouveauté:

 

Toujours à la recherche d’améliorations significatives, j’avais contacté le futur importateur Europe de la marque PARASOUND. En effet, le célèbre concepteur John CURL avait mis son savoir-faire à élaborer les hauts de gamme de cette marque désignée par HALO, et cela m’avait intrigué.

Je souhaitais faire un test des blocs mono JC1 mais l’importateur m’informa qu’ils n’étaient disponibles à ce moment précis, et me propose à la place l’amplificateur A51 donné pour 5x250W et  “seulement prévu” pour le home-cinéma…

 

Vous vous doutez surement que je n’étais pas très enthousiaste à l’idée de tester un amplificateur home-cinéma au sein de mon système….

Cependant, en ce lundi de septembre, le revendeur Européen se présente chez moi accompagné d’un carton de plusieurs kilos…

Voici son contenu …

 

Parasound A51 en vue de trois quarts

 

Parasound A51 face avant

Parasound A51 face arrière

 

L’appareil est beau, extrêmement bien construit, mais un détail me dérange: les connecteurs HP à l’arrière sont positionnés d’un côté et les prises RCA de l’autre, ce qui n’est pas pratique à l’usage !.

 

 

L’écoute du PARASOUND A51:

 

L’appareil a été mis en chauffe 30mn avant écoute.


Le grave est un peu lourd au début puis il devient excellent. C’est d’ailleurs la première caractéristique de cet amplificateur, que l’on pourrait qualifier de « Monsieur Muscle »…

Par la suite, je me suis laissé emporter par la musique comme un gamin avec son nouveau jouet….


Mon système de référence #2 est de très haut niveau et je ne pensais pas qu’un jour j’arriverais à ce stade.

J’ai récemment compris l’erreur que j’avais commise jusqu’alors, en ayant recours à des amplificateurs de très haut niveau en classe A, mais avec des alimentations qui, bien que surdimensionnées,  n’étaient pas encore à la hauteur de ce que demandent les DIVAs.


Ce PARASOUND A51dispose d’un transformateur de 2.2kVA et de condensateurs d’alimentation de 164.000µF. Le résultat obtenu est bluffant: le revendeur Europe est sans voix et le KRELL mis au rebus immédiatement….

Pourtant c’était un amplificateur de très haute qualité !…Je me surprends à penser: «Enfin du grave sur des Apogee, et pas qu’un peu, beaucoup, précis dense, magique »….

 

Mais que ce passe t-il ? Pourquoi avoir attendu 20 ans pour enfin avoir un tel son ?

 

Le mystère est vite résolu: 60A de courant en pointe pour ce Parasound.

 

Si le potentiel de mes enceintes était exploité à seulement à 40% avec le KRELL KSA-50 mkII, il l’est à 70% avec le PARASOUND A51.

 

Plus qu’une découverte, c’est un plaisir intense que l’on ressent à l’écoute de cet amplificateur … Alors messieurs les possesseurs d’Apogee, sachez qu’il n’y a pas que Krell dans la vie!.

 

Le revendeur Europe me signale que les JC1 (blocs mono), seraient encore plus adaptés à la situation et permettraient certainement d’avoir du grave qui descend sous les 30Hz; personnellement je n’en doute plus car avec cet amplificateur bien plus modeste, mes enceintes n’avaient pas fait autant de grave depuis 20 ans!

 

L’assise dans le grave permet aux autres registres de se positionner nettement mieux ! Plus qu’un résultat audiophile, un miracle.

 

Après ce compte rendu d’écoute, vous avez certainement compris que je vais vendre mon KRELL (référence actuelle, ô combien qualitative) ….

 

 
 

Points positifs:

 

  • prince à transistors
  • très belle présentation
  • beau médium
  • puissance colossale
  • température de fonctionnement
  • pas de ventilateur
  • conception géniale faite par John CURL
  • 250W mais de course: ils en paraissent 500 au minimum…
  • 2.2 kVA et 164.000µF conduisent à une alimentation réellement sur-dimensionnée pour un usage stéréo.
  • Enfin du grave sur les Apogee DIVA, le meilleur et de loin (grave dantesque et beau)

 

 

Points négatifs:

 

  • impossible à installer ailleurs qu’au sol, en raison de sa taille et de son poids
  • pas de poignée sur la facade avant, ce qui rend le transport difficile
  • ergonomie arrière discutable en raison du positionnement des connecteurs

 

 

 

Une discussion dédiée est ouverte sur notre Forum

 
 

Article écrit par Florent (provence13 sur notre Forum).