La société TRENDS, a mis au point il y a quelques mois une alimentation externe compatible avec pour tous ses appareils commercialisés.

 

Les essais que j’avais réalisés portaient uniquement sur le couple  [ intégré TA-10.2 + alimentation externe ].

Aujourd’hui le test porte sur système complet, que nous appellerons “Trio”, et composé de:

 

  •  PA-10 Préamplificateur à tube (1 seul)
  •  TA-10.2 Amplificateur intégré que j’ai basculé en amplificateur seulement,  grâce aux interrupteurs DIL internes.
  •  PW-10 Alimentation Externe multiple.

 

Voici les photos de ce ” Trio “dans mon rack Pagode:

.

.

 

Lors de mon précédent test, le pré-amplificateur PA-10 fut une surprise car il atteignait quasiment 80% de la musicalité de mon Jadis JP80 MC Anniversary !


L’amplificateur intégré TA-10.2 a reçu ici les plus hautes éloges, car avec seulement moins de 15W par canal, il est d’une musicalité hors pair.

L’alimentation PW-10 quant à elle, est une alimentation multiple et lourde.

 

Ce système à été testé avec un drive Wadia 850 et des enceintes Apogee DIVA ainsi qu’avec un Drive ONKYO DX-G10 (utilisé en drive) et un DAC maison avec un AD1865 N-K (le même chip que celui utilisé dans les “gros” Audio-Note).

 

Au cours de mes précédents essais, j’ai toujours été enthousiasmé par la classe T qui pour moi fonctionne mieux que la classe D. L’écoute a duré plusieurs semaines pour bien ressentir les différences.

 

J’ai retrouvé encore et toujours la « touche » classe T qui me plait beaucoup, avec précision, définition et ampleur du grave. Cet ensemble est à comparer avec les intégrés des grandes marques comme Audio Analogue, Naim ou encore Cambridge Audio.

Chacun a ses avantages et inconvénients mais le Trends Trio est facile à mettre en oeuvre et ne nécessite que très peu d’espace pour “se loger”… Les audiophiles qui habitent des logements exigus peuvent trouver là un avantage précieux sans sacrifier à la musicalité de leur système.

 

Le seul reproche que l’on puisse émettre est le fait qu’il faut impérativement un DAC ou un lecteur CD dont le niveau de sortie est supérieur à 2V sinon le son sera plus « Hi-Fi » que « High-End ».

En effet,  si tel n’est pas le cas, même avec le potentiomètre du preampli à fond, nous n’aurons jamais ni impact , ni forte à l’écoute d’un morceau de musique. 

Ceci est une remarque qui a été vérifiée avec mon DAC “maison” dont le niveau de sortie un peu bas entraîne les “frustrations” mentionnées juste avant. Mais avec le Wadia dont le niveau de sortie est très élevé, tout rentre dans l’ordre avec maestria.

 

Un trio à recommander.

 

Points positifs:

 

  • connectique simplifiée car un seul boitier alimentation
  • grave moelleux
  • définition
  • précision
  • ensemble difficilement critiquable par rapport à son prix global

 

Points négatifs:

 

  • préampli qui chauffe à cause de l’utilisation d’un tube
  • connecteurs arrières trop proches pour les enceintes et le préampli/ampli, 3mm d’espace seulement !
  • ATTENTION: niveau de sortie CD supérieur à 2V, sinon aucun punch même avec le potentiomètre à fond sur le préampli

 

 

Article écrit par Florent (provence13 sur le Forum).