ELECTROCOMPANIET 25W
L’étrange
 
 
 

Depuis longtemps, je rêve de pouvoir faire un essai de l’ ELECTROCOMPANIET made in Norway par Peter Abrahamsen. Il faut avouer que c’est devenu une icône de grande rareté.


La dernière fois que je l’avais écouté, c’était sur un système avec des panneaux Quad ESL 63 et j’avais été ébloui par sa plénitude et son très beau grave.


Aujourd’hui c’est différent: il est chez moi !…Un voisin collectionneur en possède un et il me l’a prêté.Il est tout petit l’ELECTROCOMPANIET 25W en classe A, et en plus il est léger.

Sur la face avant, pas de marque Electrocompaniet et seulement l’inscription suivante:  The 2 channel audio power amplifier.

 

 

 

 

Sur la face arrière se trouvent des connecteurs d’époque et des RCA, plus un interrupteur Marche/Arrêt.
Attention au déplacement: les ailettes de côté sont coupantes…

 
Il a été écouté sur le système de référence #2:
 
  • Wadia 850
  • Jadis JP80MC
  • Electrocompaniet 25W
  • Apogee DIVA
  • et mes câbles habituels Siltech argent.

 

Et bien le son qui sort de ce petit appareil en remontrerait à beaucoup d’amplificateurs récents et surtout haut de gamme.


Sur mon système par contre, les 25 W sont globalement insuffisants et le système n’arrive pas à avoir une plénitude comme avec le KRELL KSA 50mkII (deux fois plus puissant et sans commune mesure avec les capacités de folie en interne plus l’ampérage accepté).


Il est très linéaire et proche des sons naturels réels. C’est un peu déconcertant la première fois.

 

Je tiens à préciser que cet amplificateur qui se trouve rarement sur le marché de l’occasion à été fabrique d’abord en Norvège puis en Irlande. Bien que la conception soit la même les performances sont nettement inférieur pour les version Irlandaise !.

Des composants sont totalement différents en entrée. Ainsi le son est bon versus exceptionnel pour la version Norvégienne !.

Sur ma configuration le préamplificateur et son impédance ne fonctionnait pas avec l’Electrocompaniet ainsi la note finale est de seulement 2.

Dans d’autres configuration, il a toujours été le meilleur même en face d’amplificateurs ultra réputés et ultra chers. La véritable note serait en fait 5 ou 5+ mais comme il ne s’adapte pas partout, il a une note nettement inférieure.

 

Points positifs:

  • une légende
  • son naturel
  • définition dans le grave au dessus de la moyenne
  • prix et légèreté
  • aussi bien que des Mark Levinson actuels mais pas au même prix
  • full classe A de 25 W

 

Points négatifs:

  • pas adapté à ma configuration
  • ailettes de côté tranchantes
  • pour de petites configurations avec des enceintes non voraces en énergie.
  • attention au mariage avec le préamplificateur

 

 

 

Article écrit par Florent (provence13 sur le Forum).