Les dernières découvertes

Eh oui, en cette période de Fêtes de Noël, j’ai voulu vous donner quelques idées de cadeaux.


Cet article a été écrit à la suite d’une visite chez moi d’un audiophile de la région du Gard.


Comme à mon habitude, j’ai demandé qu’il amène ses câbles de modulations et secteur pour comparaison.


L’homme était donc “équipé” de:

 

  • Câbles de modulation TARA LABS ISM the One.
  • Câble secteur LESSLOSS.

 

J’ai toujours eu une faiblesse pour les câbles argent sur mon système de référence #2.

Mais pour une fois je dois avouer que le delta est important en musicalité.

L’argent a toujours une volonté de mettre en avant la scène, d’accélérer le rythme et de faire remonter l’aigu.


Mes câbles actuels, des SILTECH, ont aussi ce penchant.

 

 

1) Essai avec le câble TARA LABS ISM the One.

 

Câbles haut de gamme et qui valent 3,5 fois le prix des miens…

Tarif: 3.500€.

 

 

Très belle fabrication sauf les connecteurs qui sont un peu bizarres avec un vissage spécial et un petit cordon qu’il faut relier lors de la connexion.
Le grave est détouré, le rythme ralenti, et tout le spectre change de niveau pour descendre d’un cran.

Le lien entre les notes est nettement meilleur. Donc pour l’équilibre général de mon système c’est mieux. Un des meilleurs actuellement.

 

 

2) Le câble secteur LESSLOSS.

 

 

La fabrication est plus artisanale que le câble précédent.

C’est une tresse de 3 cordons, moyennement facile à mettre. On dirait un serpent qui se tord.

Tarif : 500€.

 

Jusqu’à maintenant, j’ai un câble secteur haut de gamme KUBALA SOSNA EMOTION en entrée (1.200€) et des câbles maison en cuivre de type BELDEN (50€) pour tous les autres appareils à partir d’un distributeur de marque Black Noise.

La dernière fois que j’avais fait des essais, tous les câbles étaient en KUBALA et je dois avouer que sur le lecteur CD, le préamplificateur et l’ampli, la différence entre mes câbles maison (voir l’article dans ce site) et les super KUBALA honéreux n’était pas à leur avantage.

Je n’ai fait que le test avec le lecteur CD WADIA. Et j’ai été interloqué car dès les 10 premières secondes, j’ai eu un choc.

L’ampleur et la précision étaient là sans discussion alors que précédemment, c’était bien mais l’émotion était vraiment un cran au dessous.

Bravo pour le rapport qualité / prix et efficacité.

C’est avec un certain regret que j’ai vu partir ces deux beaux câbles.

.

.

Conclusion:

2 merveilles … des temps présents.

 

Depuis un peu plus de deux mois, je m’intéresse énormément aux câbles secteur car après avoir réalisé les Belden (qui furent une révélation), je suis passé à un câble secteur DIY avec du 4mm2 et c’est légèrement meilleur encore que le Belden !.


Mon voisin (15 km) de chez moi et qui possède un très beau système est venu la dernière fois avec une marque que je connais bien de renom SHUNYATA RESEARCH.


Cette personne est toujours à la recherche de composants ayant le maximum de musicalité.

Voici son câble secteur : le King Cobra version 2 et pas 1 !.


Attention: la version 1 est moins bonne que la précédente… (DANGER).

 

.

.

D’accord, c’est gros, d’accord ça fait un drôle de bruit quand on le déplace, d’accord , il a des prises Shuko qui ne vont pas partout mais l’écoute est …. en fait il est MAGIQUE.

C’est la 1ère fois qu’un câble secteur atteint un tel niveau. Sa magie s’exprime seulement avec une configuration de haut-niveau mais à partir de ce moment , il n’y a plus de mots.

Plénitude, facilité déconcertante à retranscrire les mélodies, fin de notes sublimes, aération.

 

Même mon KUBALA SOSNA EMOTION est enterré, mais il faut aussi signaler que ce câble ne se trouve qu’en occasion et qu’il valait à l’époque, c’est-à-dire en 2004, environ 2.500€ !

Si vous en trouvez un, FONCEZ. Je commence ma recherche (eh eh).

 

Vous trouverez dans le lien suivant les commentaires d’une grande revue américaine :

http://www.stereotimes.com/cables120199.shtml

avec lesquels je suis 100% d’accord.

.

.

 

Article par Florent