Testeur de phase

OPTIMISATION : TESTEUR DE PHASE
 
 

ll s’agit de trouver le bon sens de branchement des fiches secteur de chaque appareil afin de réduire au minimum les courants de masse circulant dans les câbles de liaison et venant perturber la transmission des signaux, qu’ils soient numériques ou analogiques.

 


Le courant en France est alternatif sinusoïdal 50 Hz entre 210 et 240 Volts; on retient de nos jours la valeur de 230V puisqu’elle correspond exactement au double du 115V américain, pratique pour les fabricants d’appareils…

Le courant est donc disponible sur deux fils, les deux pôles d’une prise, le troisième étant la connexion de terre. Sur l’un de ces deux fils, appelé “phase” se trouve le courant secteur sinusoïdal, et sur l’autre se trouve le “neutre” qui permet le retour du courant après avoir traversé l’appareil.

Ces deux points ne sont donc pas identiques et à l’écoute leur permutation fait apparaître une différence de qualité.

Ce qui revient effectivement à dire que le sens de la prise secteur a une influence : et ceux parmi nos lecteurs qui en douteraient encore n’ont qu’à fait l’expérience par eux-mêmes !….


En branchant tous vos appareils en phase, vous pouvez améliorer la sonorité générale en réduisant la pollution des masses communes.

 

Dès lors que vous avez un système un tant soit peu sérieux,  cette mise en phase de tous vos appareils devient un incontournable et une chose à faire avant toute autre recherche d’optimisation.

 

 

Alors, comment déterminer cette phase ?

 

Afin de déterminer le meilleur sens, certains fabricants signalent d’un point rouge sur la prise de l’appareil de quel côté la phase doit entrer, ce qui facilite grandement la manipulation.

Pour tester la phase, il faut quelques accessoires : une multiprise avec inverseur de phase (type “Shuko“) ou un adaptateur simple de la même catégorie, permettant ainsi un branchement d’une prise à trois points dans les deux sens et un tournevis testeur de phase (Polarity Checker).

Si vous n’avez pas de tournevis testeur, un voltmètre numérique sensible ajusté sur “volts alternatifs” (V~).

 

Il faut impérativement ôter tous les câbles de liaison entre les appareils, et seulement ensuite placer les appareils sous tension.

 

Les plus audacieux feront les différents tests à l’oreille, ce qui rend inutile l’utilisation de tournevis testeur.

De notre point de vue, la méthode la plus sure et dont on est certain qu’elle conduira au choix le plus qualitatif musicalement parlant, est celle qui consiste à utiliser un multimètre en position “Volt alternatif”. En effet lorsqu’on a plus d’un seul appareil dans son système, la méthode à l’oreille devient très longue !…

 

En règle générale, le gain est facilement identifiable sans accessoire, car la différence est nette.

 

Si vous utilisez un testeur de phase, la technique est simple.

Après avoir contrôlé de quel coté de la prise femelle se trouve la phase ( le signal du tournevis testeur s’allume un fois introduit dans le trou de la prise ), testez le sens de la prise en appliquant le bout du tournevis sur une partie métallique de châssis de l’appareil ( vis, plaque de métal ), le bon sens est celui avec lequel vous obtenez le signal le plus faible du tournevis testeur.

Pensez à faire une marque sur la prise mâle de l’appareil au cas ou vous devriez le déplacer.

 

Avec un voltmètre, la technique est aussi aisée : mesurez avec un voltmètre en position “Volt alternatif” connecté sur la masse de l’appareil (vis du capot, plaque arrière, etc.. ), le bon sens de la prise secteur est celui où le courant résiduel mesuré par le voltmètre est le plus faible.

 

Une autre technique plus fastidieuse peut-être envisagée : Vous débutez par l’ampli si c’est un ampli-préampli intégré, ou bien par le préampli s’il est séparé de l’ampli.

 

ATTENTION: NE FAITES PAS CECI SI VOUS N’ETES PAS UN EXPERT –< “THRESHOLD LOVERS” DECLINE TOUTE RESPONSABILITE CAR CETTE MANIPULATION EST DANGEREUSE !

Vous devrez rechercher le sens de la prise secteur dans lequel vous mesurez le minimum de tension entre vos doigts et l’EXTERIEUR d’une des fiches Cinch ou le point central si l’appareil ne comporte que des DIN.

Il s’agit en fait de trouver un point représentatif de la tension de masse du circuit souvent très différente de celle du châssis. Vous ne devez procéder de cette manière (en prenant vos doigts comme référence) que pour le premier appareil.

Attention aussi à ne pas toucher le châssis pendant la mesure, ce qui pourrait fausser la manipulation.

Maintenant, la tension que vous avez obtenue sur l’extérieur de la Cinch du préampli va vous servir de référence pour tous les autres appareils. VOUS NE CHANGEREZ PLUS LE SENS DE LA PRISE SECTEUR DU PREAMPLI.

A chaque fois, vous allez placer une des extrémités du voltmètre sur l’extérieur de la Cinch du préampli et, pour chaque appareil, vous allez rechercher la position dans laquelle vous obtenez le moins de tension en touchant l’extérieur de l’une des Cinch de cet appareil avec la deuxième extrémité du voltmètre.

 

Article écrit par Florent (“provence13”).