Câbles secteurs

OPTIMISATION : LES CABLES SECTEUR

 

 

Mise en garde ! : n’essayez pas de réaliser ce qui est expliqué dans dans cet article sauf si vous êtes un expert en électricité. Si vous essayez, vous êtes d’accord que cela est à vos seuls risques et périls.

 

Bienvenus sur un sujet qui a fait couler beaucoup d’encre au sein de notre microcosme d’amateurs de Hi-Fi et ça continue d’ailleurs): celui des câbles !

Et au sein de ce domaine, il existe un sujet est encore plus controversé que les autres: celui des câbles secteurs…

En effet, la plupart des gens pensent que le seul rôle d’un câble secteur est d’amener le courant (230V en France), et que son influence sur la qualité de restitution sonore est nulle.

 

Et à y bien y réfléchir, on se demande en effet comment quelques mètres (au maximum) de fil électrique entre votre prise secteur et vos appareils pourraient changer quoi que ce soit, vu qu’ils sont eux-mêmes précédés de dizaines ou de centaines de kilomètres de câbles, de transformateurs en tous genres, etc: ceux de votre fournisseur de courant !

 

Cela paraît en effet très improbable !

 

Pour être honnête, quand je vois des câbles secteur vendus 1.500€, je me dis que l’on nous prend vraiment pour des “buses”, surtout que je ne vois pas comment ils pourraient influer sur la qualité de reproduction de nos appareils…

 

Mais bon, je suis un ingénieur, et en bon ingénieur, j’aime bien vérifier ce que mon intuition me laisse penser…

Alors, à l’occasion d’un hiver froid, j’ai un jour décidé de comparer le câble secteur d’origine fourni avec mon THRESHOLD SA/3.9e et un autre câble secteur filtré qui vaut 250€ .

 

La conclusion fu très simple: si j’avais dû l’acheter, je me serais fait tout simplement…voler ! car le son était moins dynamique, comme plus compressé qu’avec le cordon original de mon SA/3.9e, alors qu’il s’aissait d’un cordon secteur “spécial audio”…

L’expérience était-elle donc finie ?

 

J’y ai cru un bref instant, mais …. il y avait un gros “mais” !!

En effet, si un cordon dit “audiophile” était moins bon que mon cordon d’origine, cela prouvait quelque chose de surprenant: tous les cordons secteur ne produisent pas le même son ! et il y a donc bien un effet sur la reproduction sonore de nos appareils !…

C’est incompréhensible, certes, je le reconnais bien volontiers, mais les faits sont têtus: différence de qualité de reproduction il y avait…

 

J’en ai donc immédiatement déduit: si 2 cordons secteur ne produisent pas le même son, alors il doit y avoir moyen de fabriquer un cordon secteur meilleur que les cordons fournis d’origine avec les appareils: c’est de la pure logique d’ingénieur…

 

J’ai donc commencé à étudier ce qui se disait sur le web, et j’ai décidé de fabriquer mon propre câble: vu le froid qu’il faisait dehors, autant rester dedans au chaud !

Mes recherches m’ont convaincu que les paramètres les plus importants pour faire un bon câble secteur sont, par ordre d’importance:

 

  • la section du câble, surtout avec des appareils très gourmand en énergie comme nos amplificateurs de puissance Threshold
  • la qualité de l’isolant
  • la connexion (ou pas) du câble à la Terre et la topologie du ca^ble
  • la gestion des boucles de Terre (ceci fera l’objet d’un futur article dédié)

 

Au cours des années passées j’ai appris à optimiser le dernier point, mais aussi à optimiser les principaux appareils, càd les convertisseurs CD et drives, préamplis et amplis (particulièrement nos Threshold chéris).

 

La caractéristique la plus difficile à trouver lorsque j’ai cherché du câble brut au mètre fut de trouver un bon diélectrique.

Comme vous le savez, le Téflon est ce qu’il y a de mieux, mais il est difficile de trouver des câbles de gros diamètre vendus au mètre et disposant d’un isolant Téflon… sauf à en commander un rouleau de 500 mètres…

Vu que le câble secteur devra alimenter nos voraces Threshold, j’ai cherché un câble de grosse section, AWG-12, et disposant de 2 conducteurs seulement car je ne voulais pas de connexion à la Terre.

 

Le meilleur câble que j’ai trouvé ayant ces caractéristiques est le BELDEN référence 83802 qui a aussi l’avantage d’être disponible en version cryo. Il dispose d’un blindage et d’une tresse très utile pour notre application. Il est difficile à trouver au mètre, mais on y arrive.

 

 


Le BELDEN 83802 est un câble très rigide, avec beaucoup de mémoire de forme:

 

La rigidité du câble est désagréable, mais vu ses autres qualités, on l’accepte.

Voici une vue de l’extérieur:

 

 

La conséquence immédiate du choix d’un câble de grosse section AWG-12, est de vous obliger à trouver des connecteurs (secteur et IEC) capables d’accepter cette section, ce qui n’est pas si commun.


Mais avant cela, parlons de la topologie du câble: je ne prétends pas que celle que j’ai utilisée ici soit la meilleure possible, mais je peux vous assurer qu’il vous sera quasi-impossible de trouver un câble du commerce à prix équivalent qui soit aussi performant !…

 


L’usage premier étant prévu avec nos amplis Threshold, j’ai choisi de ne pas connecter le câble à la Terre: rappelez-vous la mise en garde du début d’article: ceci est déconseillé et à vos seuls risques et périls…

 

Voici le schéma de câblage:

 

En plus du câble lui-même, vous devrez trouver quelques pièces supplémentaires:

 

  • une gaine tressée qui vous servira à “habiller le câble et à lui donner un aspect de “produit fini”
  • quelques centimètres de gaine thermo-rétractable, disons 10cm par cordon secteur à réaliser, que vous utiliserez aux extrémités, au niveau des connecteurs.

 

Vous devrez également trouver des connecteurs secteur et IEC femelle (*) acceptant la section AWG-12. Je vous déconseille les connecteurs de supermarchés à prix cassés: ils sont souvent de piètre qualité ! orientez-vous vers des connecteurs “professionnels” style Legrand par exemple.

 

(*): 99,9% des appareils utilisent un connecteur IEC de 15A, mais sachez qu’il existe des connecteurs IEC de 20A: malheureusement leur dimension impose d’agrandir le trou réservé à l’IEC dans l’appareil, et cela devient vite très complexe. Sur un Threshold, percer les plaques monstrueusement épaisses devient vite mission impossible, et l’espace autour des connecteurs est la plupart du temps insuffisant.

 

Afin de déterminer l’influence des connecteurs par rapport au câble, j’ai utilisé le même câble, avec tantôt des connecteurs de qualité normale, et tantôt des connecteurs haut de gamme, des FURUTECH FI-E11 (côté secteur) et des WATTGATE (pour les IEC).


Les voici:

 

 

Voici une vue du FURUTECH FI-E11 seul:

 

 

et voici une photo du WATTGATE:

 

 

et enfin une photo du câble terminé, monté avec le FURUTECH FI-E11 et le WATTGATE:

 

 

 

et un gros plan de la terminaison côté secteur avec le FURUTECH FI-E11:

 

 

 

 

Alors, au final, est-ce que ça améliore quelque chose ?

 

Le test a été effectué en comparant ce câble à divers câble secteur fournis avec les appareils (Threshold, Counterpoint, Jadis, etc…), et utilisé à tour de rôle sur les appareils suivants:

 

  • THRESHOLD SA/3.9e ampli classe A
  • THRESHOLD SA/6e blocs mono classe A
  • THRESHOLD T2 upgradé, préampli
  • COUNTERPOINT DA-10 nouvelle version de Mike ELLIOTT
  • COUNTERPOINT DA-11 drive
  • JADIS JP80MC préampli à tubes

 


dans nos configurations habituelles système #1 et #2.

 

Alors, est-ce que l’on entend une amélioration quelconque ??

 

Autant être clairs: dans tous les cas, l’amélioration est énorme, incroyable, inespérée. Il ne s’agit pas d’une petite amélioration, mais d’un grand pas en avant !

 

Comment est-ce que 1,5 mètre de câble eput faire une différence alors qu’il ya des kilomètres de câble EDF avant ?? je n’en ai strictement aucune idée, et je n’y croyais personnellement pas: mais il faut se rendre à l’évidence, c’est énorme…

 

L’amélioration touche quasiment tous les domaines: clarté, dynamique, douceur, etc…

Certains appareils sont néanmoins plus sensibles que d’autres, avec, du plus au moins sensible, l’ordre suivant:

 

  • très grosse amélioration sur les amplificateurs de puissance
  • grosse amélioration sur les préamplis, qu’il soient à tubes ou à transistors
  • amélioration plus subtile sur les convertisseurs et drives

 

Il convient donc d’abord de s’intéresser aux amplis et préamplis.

 

Et pour ce qui est des connecteurs ?

 

Vous devez d’abord savoir que les connecteurs FURUTECH et WATTGATE sont vendus toujours chers.

Nous avons comparé le même câble avec ces connecteurs et avec des connecteurs de bonne qualité mais achetés au magasin de bricolage du coin.
Pour être honnête la différence est minime, et nous sommes bien incapables de dire avec quel type de connecteurs le résultat est le meilleur !

 

Donc si vous voulez vous faire plaisir, allez-y, mais ce n’est vraiment pas une obligation !…

 

Tous les composants utilisés peuvent se trouver, entre autres, chez www.takefiveaudio.com

 

Article écrit par Nounours 18200. Vos commentaires sont les bienvenus sur le Forum !!

à suivre …